Suivez Le Port de tête :

Téléphone: 514.678.9566

  • Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Yelp - Black Circle

© 2019 Librairie Le Port de tête inc

Illustrations du site : Michel Hellman

Nous avons lu

Sally Jones

Jakub Wegelius / Thierry Magnier / 2016 / roman jeunesse / 27,95$

C'est l'histoire d'une gorille, Sally Jones.

 

Sally Jones comprend la langue des humains et cette histoire, c'est elle qui nous la raconte sur sa vieille machine à écrire, une Underwood no 5, modèle 1908, dont le Chef lui a fait cadeau.

 

Le Chef, c'est Henry Koskela, un marin finlandais, et c'est grâce à lui si Sally Jones ne vit pas dans une cage. Elle lui doit tout et ferait n'importe quoi pour lui.

Sally Jones est mécanicienne sur le Hudson Queen, le bateau du Chef, jusqu'au jour où ce dernier est arrêté dans le port de Lisbonne et condamné à 25 ans de prison pour le meurtre d'Alphonse Morro, qu'il n'a évidemment pas commis. Dès lors, le seul but de Sally Jones sera de prouver l'innocence de son ami. Son enquête durera trois ans, depuis les toits mouillés de Lisbonne jusqu'en Inde, dans le somptueux palais d'un maharadja dont elle deviendra le valet.

Sally Jones est un roman d'aventure passionnant qui évite toutes les facilités, où les frontières du bien et du mal sont constamment brouillées, où ceux que l'on croit mauvais se révèlent être fragiles et bons. C'est également un grand roman sur l'amitié, la fidélité, le dévouement, écrit avec un rythme et une élégance qui le placent parmi les plus grands textes de la littérature jeunesse qu'il nous ait été donné de lire.

Bref, lisez ce livre et faites-le lire à vos enfants!

 

À partir de 10 ans.

La double vie de Jesús

Enrique Serna / Métailié / 2016 / roman /39,95$

L'effondrement généralisé des institutions mexicaines pousse un candidat à la mairie de Cuernavaca à s'ériger en pourfendeur acharné de la corruption et de la mafia. Parallèlement à cette course effrénée vers le pouvoir, la sexualité enfin débridée du héros le place dans des postures morales impossibles à tenir face au conservatisme bigot et toujours ô combien puissant du Mexique contemporain. Serna possède un humour dévastateur.

Pedro Páramo

Juan Rulfo / Gallimard  / 2009 / roman / 14,95$

Pedro Páramo, un affreux, l'archétype du mafieux de province, obsédé par l'argent, sorte de Séraphin plus violent du Mexique profond, un homme dur et sans pitié sur une terre verdoyante et riche où il maintient, d'où il exclut, ceux et celles dont il abuse. Un classique incontournable.

Le corps où je suis née

Guadalupe Nettel / Actes Sud / 2014 / roman / 34,95$

La formation d'une identité à partir d'un problème oculaire, d'une éducation débridée dans les années soixante-dix à Mexico, d'un père emprisonné, d'une grand-mère tyrannique et d'une mère somme toute assez singulière (!), le tout observé par la lorgnette précise d'une narratrice d'exception.

Les bandits

Jorge Volpi / Seuil / 2015 / roman / 34,95$

Une plongée vertigineuse dans les forces et les failles d'un escroc : Jorge Volpi; d'un système : le capitalisme; et d'un monde: la haute finance, le tout découpé magistralement, à la manière d'un opéra-bouffe. Et malgré la catastrophe, c'est drôle. Ce qui n'est pas rien.

Des êtres sans gravité

Valeria Luiselli / Actes Sud / 2013 / roman / 36,95$

Il y a la femme d'avant la bébé, à New-York, éditrice sur les traces de Gilberto Owen, poète mexicain contemporain de Garcia Lorca, puis celle d'après la naissance de la bébé, écrivaine à Mexico en quête d'espace au quotidien. Un grand livre d'une auteure en pleine ascension.

La mort d'Artemio Cruz

Carlos Fuentes / Gallimard / 1977 / roman / 15,95$

Un regard introspectif puissant sur la formation d'un self-made man mexicain, ancien combattant durant la Révolution, et sur celle du Mexique contemporain, faite à l'image de cet homme, Artemio Cruz, qui, au final, n'aura pas respecté ses idéaux. Un des livres les plus importants de Carlos Fuentes, prix Nobel de littérature.

Americanah

Chimamanda Ngozi Adichie / Gallimard / 2015 /  roman / 42,95$

Quinze années de vie en sol américain amènent la narratrice, devenue blogueuse, à réfléchir sur son statut de femme, et de femme Noire. Confrontée au racisme et aux idées reçues, au rêve immigrant et au regard des Noirs «made in USA» sur leur propre condition, Ifemelu en oublie presque le grand amour de sa vie, demeuré au Nigeria. Un roman puissant sur la place qu’on veut nous assigner et sur celle qu’on revendique dans le monde.

L'hiver, hier

Michel Garneau / L'Oie de Cravan / 2015 /  roman / 16,00$

C’est comme une petite boîte à bijoux. On y découvre, entre autres, la splendeur d’une langue, la couleur d’une époque, la singularité d’une région et la dureté de la vie,  le tout sur soixante-dix-neuf pages courtes et intenses, drôles et douloureuses, car dans cet écrin, la laideur scintille autant que la beauté.

Vers l'extrême : extensions des domaines de la droite

Luc Boltanski et Arnaud Esquerre / Éditions Dehors / 2014 / essai / 13,95$

Un ouvrage vitriolique sur la contamination par la droite des espaces langagiers propres à la gauche, ou comment on introduit des sens nouveaux dans le but de faire dérailler le train du bien commun au profit du néolibéralisme. L’ironie et l’humour cinglants nous permettent d’en rire, même si ce n’est pas drôle du tout!

1/4

Please reload